Fédération du Parti Socialiste du Loiret
 

13 septembre 2016
Engagés pour défendre la démocratie face au terrorisme

2016-09-08_-_la_democratie_face_au_terrorisme-56.jpegLe président de la République participait jeudi à un colloque sur “La démocratie face au terrorisme”.

La fédération du Loiret du Parti socialiste retient de ce colloque l’engagement toujours plus affirmé du président de la République et de la majorité qui le soutient.

La démocratie triomphera du terrorisme, il n’y a aucun doute. Pour lutter contre la menace, la seule voie qui vaille, la seule qui soit efficace, c’est celle de l’Etat de droit. D’autres souhaitent un Etat d’exception, mais ce ne sont que des surenchères : non, les principes constitutionnels ne sont pas des arguties juridiques; non, la liberté n’est pas un handicap !

Face aux stigmatisations, le président de la République a répondu avec force : la laïcité n’est pas la religion d’Etat contre les religions. La laïcité, c’est avant tout un principe de neutralité qui s’impose à l’Etat, mais aussi aux citoyens.

Défendre la démocratie, c’est aussi défendre l’Etat social et notre modèle social, patrimoine commun des Français. Il est nécessaire de se battre contre l’état d’exclusion, cette course pour démanteler, assécher, et même liquider ce qui fonde la cohésion de la nation.

De nouvelles formes de radicalité politique apparaissent et ne doivent pas être sous-estimées. Ses partisans prétendant incarner le peuple contre les élites dont ils sont pourtant issus, jettent le discrédit sur la démocratie elle-même.

Le moment venu, les Français auront à décider de leur avenir. Il existe un danger : celui d’une France qui se replie. A l’inverse, il y a la cohésion nationale, l’idée de porter un projet collectif.

Le président de la République ne laissera pas la France être abimée, réduite, voir ses libertés remises en cause.

Communiqué du 13 septembre 2016
photo : Fondation Jean Jaurès

9 septembre 2016
Pour la démocratie, pour le non-cumul !

cumulmandat.pngAlors que les Français souhaitent une forte réduction du cumul des mandats, et après qu’une loi a été votée pour que ce non-cumul soit renforcé en 2017, des parlementaires de droite, soutenus parfois par quelques uns de leurs collègues de gauche, ont déposé des propositions de loi visant à reculer, une fois de plus, sur ce progrès pour la démocratie.

La fédération du Loiret du Parti socialiste soutient avec énergie la pétition lancée par Valérie Corre et ses collègues députés socialistes pour mobiliser nos concitoyens contre ce retour en arrière.
Elle appelle toutes les citoyennes et tous les citoyens du Loiret, engagés pour le progrès et la démocratie, a signé cette pétition.

Depuis les années 2000, seule la gauche a engagé des réformes pour le non-cumul.
C’est encore à la gauche de défendre ce progrès !
 
Accédez à la pétition sur le site internet de Valérie Corre.

6 septembre 2016
Education nationale : des personnels mieux rémunérés

enseignants-objectifs.pngPendant plus de 25 ans, depuis l’époque où Lionel Jospin était ministre de l’éducation nationale, aucun plan global n’a été envisagé concernant la rémunération des personnels enseignants et administratifs.
Dès 2012, quinze groupes de travail mis en place avec les organisations syndicales ont réfléchi à un plan de modernisation des différents métiers, approuvé à plus de 70% par les organisations représentatives.

La fédération du Loiret du Parti socialiste considère que le résultat va dans le sens des objectifs du Président de la République et de la majorité de rendre plus attractives les carrières dans l’enseignement, de reconnaitre les parcours professionnels, conditions de la qualité de l’enseignement dispensé aux enfants du pays :

- depuis 2013, l’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves permet aux enseignants du primaire de voir leur rémunération se rapprocher de celle des professeurs du secondaire. Cette indemnité atteint 1200 euros à la rentrée 2016.
- entre 2016 et 2020, les grilles indiciaires seront rénovées et revalorisées
- pour les 820 000 personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues, au-delà des augmentations prévues en 2017 et 2020, la revalorisation se fera à la fois à l’entrée dans le métier (+1400 euros d’ici 2019 pour les stagiaires enseignants) et tout au long de la carrière
- en 2017, la mise en place de “classe exceptionnelle” permettra à un professeur qui a été 8 ans directeur d’école de terminer sa carrière avec une rémunération de base de près de 5000 euros bruts par mois, soit près de 1000 euros de plus qu’actuellement
- à partir de 2020, un enseignant certifié, déroulant une carrière complète, gagnera au total 23 000 euros de plus qu’actuellement

(communiqué du 6 septembre 2016)

2 septembre 2016
Rentrée universitaire : pouvoir d’achat des étudiants préservé !

prioritejeunesse.pngLa fédération du Loiret du Parti socialiste se félicite que pour cette rentrée universitaire le pouvoir d’achat des étudiants soit préservé :
 
- Pour la 2ème année consécutive, les droits d’inscription sont gelés (184 euros pour la licence, 256 euros pour le master)
- Pour la 1ère fois, le prix du repas au Restau’U est gelé à 3,25 euros
- Pour la 1ère fois, la cotisation d’assurance maladie est gelée à 215 euros
- 25 000 nouvelles bourses de 1009 euros sont créées (échelon 0 bis) pour les étudiants des classes moyennes
- Le montant des bourses reste indexé sur l’inflation
 
Aujourd’hui, plus d’un étudiant sur trois est boursier, et pour cette rentrée, le pouvoir d’achat de tous les étudiants est préservé !
 
(communiqué du 2 septembre 2016)

1 septembre 2016
Rentrée scolaire : une école plus juste, au cœur de la République, ouverte sur le monde

fh2016.jpgLa fédération du Loiret du Parti socialiste constate avec plaisir l’effort que l’Etat a fait à l’occasion de cette rentrée scolaire. 

 

Dans notre académie, les créations de postes dans l’éducation nationale augmentent plus vite que les effectifs d’élèves : 1500 élèves en plus, principalement dans le secondaire, et 280 postes créés, soit 1 nouveau poste pour 5 nouveaux élèves.

 

Ce sont également près de 1100 professeurs stagiaires et 115 nouveaux postes d’assistants d’éducation qui permettront un meilleur encadrement de nos enfants. 

 

Tous ces efforts, humains et financiers, permettront de mettre en œuvre les engagements du Président de la République pour que les jeunes maitrisent les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, penser), en tenant compte de la singularité de chacun pour permettre la réussite de tous, dans une école plus juste, au cœur de la République, et ouverte sur le monde.

8 juillet 2016
RENTREE 2016 : POUVOIR D’ACHAT ETUDIANT

etudiants.jpgAlors que les étudiants débutent cette semaine leurs démarches d’inscription dans l’enseignement supérieur, le gouvernement a décidé de geler les dépenses étudiantes pour la rentrée universitaire 2016-2017 :

- gel du montant des droits d’inscription (184 € pour la licence, 256 € pour le master, 391 € pour le doctorat et 610 € pour les diplômes d'ingénieur),

- gel du prix du repas au resto U (3,25 €),

- gel de la cotisation d’assurance maladie des étudiants (215€).

Les mesures accompagnent notamment la création de 25 000 bourses de plus de 1000 € annuels pour les étudiants issus des classes moyennes et la poursuite de l’indexation du montant des bourses sur l’inflation.

Ces décisions préservent le pouvoir d’achat de tous les étudiants, boursiers et non-boursiers, limitent le coût des études et concourent à la démocratisation de l’enseignement supérieur.

Elles confirment la priorité donnée à la jeunesse et à la justice sociale.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 38: Mieux accueillir les étrangers en France
fiche-reussite.png

7 juillet 2016
BONNE NOUVELLE POUR LE LOGEMENT

logement.jpeLes politiques engagées par le Président de la République et mises en œuvre par le Gouvernement en matière de logement, notamment par le biais du dispositif fiscal « Pinel » et le PTZ pour l’accession à la propriété, portent leurs fruits.
En effet, les résultats fin avril 2016 attestent de la solidité de la reprise de la construction observée par rapport en glissement annuel : +10 % du nombre de logements autorisés à la construction ; +2,3 % de construction dans le secteur de l’artisanat.

Cette dynamique se confirme également du côté de la commercialisation des logements qui augure une poursuite durable de cette dynamique du secteur : +18,8 % des mises en vente ; +18,3 % pour les appartements et +24,7 % pour les maisons individuelles.
La bonne santé retrouvée du secteur de la construction se confirme !

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 37: Création du compte personnel de formation
fiche-reussite.png

5 juillet 2016
Atelier Jeunes Socialistes : comment transformer le système éducatif ?

MJS-ARPP-45-800.jpg

Le Mouvement des Jeunes Socialistes du Centre-Val de Loire organise des ateliers régionaux du projet présidentiel dont l’objectif est d’élaborer des propositions thématiques pour les élections de 2017.

Le prochain atelier se tiendra :
➔ le 8 juillet​ de 17h30 à 20h sur l’éducation au D é li r u m C a f é, 1 r u e d e s H a ll e s, O r l é a n s



Il est ouvert à toutes et à tous afin de remettre le débat au cœur de l’action politique, loin des polémiques.
Il s’inscrit dans la démarche des Cahiers de la Présidentielle lancés par le Parti Socialiste afin que les propositions puissent être portées auprès du plus grand nombre.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 36: Relancer la construction de logements sociaux
fiche-reussite.png

4 juillet 2016
MICHEL ROCARD

Les socialistes du Loiret sont très tristes à l'annonce du décès de Michel Rocard.

Celui-ci a toujours été un ami de la fédération du Loiret du Parti socialiste, depuis Michel de la Fournière jusqu'à sa venue pour me soutenir à Saran lors du congrès de 2008.
Michel Rocard s'est toujours battu contre les totalitarismes.
La première partie de sa carrière à été dédié à la lutte en faveur de la décolonisation qui a été fondatrice de son action politique ultérieure. Son rapport sur les camps en Algérie a été le premier de ses actes politiques importants, même s'il a été publié sous pseudonyme.

Le second fait marquant a été son engagement pour la décentralisation et la régionalisation. La publication de son rapport "décoloniser la province", publié à l'occasion du colloque de Grenoble en 1966 a été son second acte politique fondateur.

Il s'est ensuite engagé contre les totalitarismes de gauche, lui qui voulait d'une gauche unie et conciliable avec le marché: la deuxième gauche.
Ensuite ministre de Mitterrand il avait quitté le gouvernement à l'annonce du changement de mode de scrutin en 1986 qui risquait de faire entrer le Front national à l'Assemblée nationale (ce qui a eu lieu).

Cet engagement contre les extrémismes l'ont conduit bien évidemment à se battre pour les accords de Nouméa puis pour l'Europe, car l'Europe c'est la paix.

Il a beaucoup nourri intellectuellement la politique. Il a toujours su composer avec l'immédiateté de la politique sans jamais perdre de vue les grands principes, les valeurs, et les enjeux qui sont de long terme et qui en font sa noblesse.

Il nous manque déjà. La meilleure façon de l'honorer, c'est de continuer à se battre contre le conformisme et la facilité, c'est finalement d'être Rocardien.

Olivier Frézot
Premier secrétaire

4 juillet 2016
TRANSPORTS : SUBVENTIONS EUROPEENNES

Bulc_Violeta_Slovenie.jpgJuncker_Jean-Claude_Luxembourg.jpgJean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Violeta BULC, Commissaire aux Transports, ont dévoilé vendredi 17 juin les propositions de subventions de la Commission européenne pour le financement des infrastructures de transport dans les États membres, dans le cadre du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe.

À la suite de l’excellent résultat de l’année dernière, l’appel à propositions 2015, avec un montant de subventions pour la France de près de 141 millions d’euros, conforte notre position dans les tous premiers bénéficiaires des crédits européens pour la période 2014-2020.

Ces financements vont permettre d’engager la mise en œuvre de projets essentiels pour la réalisation du réseau transeuropéen de transport en France, le développement des nouvelles technologies et la décarbonation dans le domaine des transports.
En bénéficieront des projets visant la mise en œuvre de services d’information fluviale, de systèmes de transport intelligents pour la route ou le développement des carburants alternatifs, mais aussi des actions en vue du déploiement du volet technologique du Ciel unique européen.

La Commission européenne a notamment rappelé son attachement à l’une de ses priorités que constitue la suppression des nœuds urbains ferroviaires en choisissant de participer à des projets portés dans ce cadre par le gestionnaire d’infrastructure français tels que les traitements des nœuds ferroviaires de Lyon, de Marseille et de Nice.

Ce soutien important de l’Union européenne vient, encore une fois, récompenser la qualité, la crédibilité et l’avancement technique des projets de transport élaborés dans notre pays. Consultez la liste des projets

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 35: Simplifier l’accès aux droits avec le simulateur mes-aides.gouv.fr
fiche-reussite.png

1 juillet 2016
NUCLEAIRE : FERMETURE DE FESSENHEIM

fessenheim.jpgLa loi de transition énergétique a plafonné la capacité nucléaire installée à son niveau actuel.
La mise en service de la centrale de Flamanville 3, prévue par EDF en 2018, devra être précédée par la mise à l’arrêt définitif d’une capacité équivalente.
EDF a identifié les 2 réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Il a été décidé à l’automne dernier d’établir entre l’Etat et EDF un protocole d’indemnisation en vue de la fermeture de Fessenheim.
Le processus de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim doit être tenu et lancé cette année.
Des discussions ont légitimement lieu, pour objectiver les éléments d’appréciation et rapprocher les points de vue entre le gouvernement et EDF.
Notamment sur la question de l’indemnisation d’EDF.

A ce sujet, il n'y a aucune raison d'aller au-delà de ce que les règles prévoient. Il faut protéger non seulement les consommateurs mais également les contribuables.
Ces discussions doivent ainsi se conclure dans les meilleurs délais pour que le décret d’abrogation de l’autorisation d’exploiter puisse être publié avant la fin de l’année, conformément à la décision du Président de la République.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 34: Les sportifs français mieux protégés et reconnus fiche-reussite.png

30 juin 2016
Université d'été de Nantes : les inscriptions sont ouvertes !

Univ-ete-Nantes.pngPour s'inscrire, cliquer ici.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 33: Soutenir les performances de l’industrie de la Défense fiche-reussite.png

29 juin 2016
BAISSE DES VOLS A MAIN ARMEE

ONDRP.pngDepuis 2 ans, le nombre de vols à main armée a diminué de 40% contre les commerçants et de 25% contre les particuliers (source : ONDRP).
Plus précisément, les vols à main armée contre les commerçants ont diminué de 5 141 à 3 098 entre 2013 et 2015, soit environ 2000 vols à main armée de moins contre des commerces tels que les bijouteries (-71%), les stations-services (-56%) ou encore les tabacs (-59%).

Les hypers et supermarchés, les restaurants, les agences bancaires de La Poste, les taxis et les transports de fonds sont également nettement moins visés.
Du côté des particuliers, la baisse la plus importante concerne les vols à main armée dans les véhicules (-41%).

Ces résultats sont notamment le fruit des plans spécifiques mis en place par le gouvernement, pour lutter contre les vols à main armée (ciblage des délinquants d’habitude et des filières structurées, occupation de la voie publique, …), et pour protéger les professions les plus exposées, en l’occurrence les commerçants (cadre réglementaire pour l’usage de produit aspergeant permettant le marquage invisible et durable des personnes, dispositifs d’alerte et de vidéoprotection, audits de sécurité, …).

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 32: Pour une nouvelle France industrielle fiche-reussite.png

28 juin 2016
COMPTES DE LA SECURITE SOCIALE : une nette amélioration

Securite_Sociale-logo-190.jpg La commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS) a examiné les résultats des comptes de la sécurité sociale pour 2015, ainsi que les prévisions actualisées pour l’année 2016.
Elle a confirmé la réduction du déficit du régime général en 2015 (-6,8 Md€), qui enregistre un déficit nettement inférieur au niveau précédant la crise économique.

Pour 2016, la prévision de déficit est revue à la baisse à 9,1 Md€ pour le régime général et le FSV (contre 9,7 Md€ en LFSS 2016). Précisément en 2016, le déficit du régime général serait à nouveau en recul de 1,6 Md€.

Alors qu’en 2011, le déficit du régime général de la Sécurité sociale s’élevait à près de 17,5 Md€, il est ramené à 5,2 Md€, soit une diminution de 70 %.
Par ailleurs, le déficit de la branche maladie sera à son plus bas niveau depuis 2008, et pour la première fois depuis 2004, la branche vieillesse sera de nouveau excédentaire en 2016.

Nous ne sommes pas au bout du chemin, mais les efforts considérables accomplis par les Français donnent des résultats.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 31: Le projet agro-écologique pour la France fiche-reussite.png

27 juin 2016
Atelier Jeunes Socialistes : comment transformer le système éducatif ?

MJS-ARPP-45-800.jpg

Le Mouvement des Jeunes Socialistes du Centre-Val de Loire organise des ateliers régionaux du projet présidentiel dont l’objectif est d’élaborer des propositions thématiques pour les élections de 2017.

4 ateliers ont déjà eu lieu :
➔ le 3 juin​ sur l’engagement citoyen à C h a r t r e s
➔ le 11 juin ​ sur l’économie à B l o i s
➔ le 18 juin​ sur les affaires sociales à T o u r s
➔ le 24 juin​ sur l’écologie à D é o l s

Les 2 prochains ateliers se tiendront :
➔ le 1er juillet​ de 17h30 à 20h sur l’agriculture à L’E u r o C a f é, 4 1 r u e M o y e n n e, B o u r g e s
➔ le 8 juillet​ de 17h30 à 20h sur l’éducation au D é li r u m C a f é, 1 r u e d e s H a ll e s, O r l é a n s



Ces ateliers sont ouverts à toutes et à tous afin de remettre le débat au cœur de l’action politique, loin des polémiques.
Ils s’inscrivent dans la démarche des Cahiers de la Présidentielle lancés par le Parti Socialiste afin que les propositions puissent être portées auprès du plus grand nombre.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 30: Rendre la vie publique plus transparente fiche-reussite.png

24 juin 2016
LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL ET LA FRAUDE AU DETACHEMENT

controles.jpgLe Premier ministre a présidé pour la deuxième fois la Commission nationale de lutte contre le travail illégal et contre la fraude au détachement des travailleurs.
Cette réunion a permis de présenter aux partenaires sociaux le plan national de lutte contre le travail illégal 2016-2018, qui affirme le caractère prioritaire de la lutte contre la fraude au détachement.

Pour lutter contre la fraude au détachement, 3 leviers seront actionnés :
- l’action au niveau européen pour que la directive de 1996 sur le détachement soit révisée ;

- le développement de la coopération entre les services des pays de l’Union européenne ;

- le renforcement des lois contre la fraude au détachement, notamment à travers certaines dispositions du projet de loi travail.

Au-delà de la fraude au détachement, le gouvernement continue d’améliorer l’efficacité des contrôles contre le travail illégal. Les partenaires sociaux seront associés à ces efforts à travers la signature de conventions sectorielles notamment dans le bâtiment, l’agriculture, le secteur du spectacle vivant et enregistré ou celui de l’emploi à domicile.
Par le renforcement de la loi, par le ciblage des contrôles, par la réalisation d’opérations conjointes entre les services, de très bons résultats sont enregistrés.

Chiffres clés travail illégal :
57 300 établissements contrôlés ; 38 % des contrôles dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, 25 % dans celui des hôtels-cafés-restaurants, 18 % dans le secteur agricole ; 15 300 infractions relevées au titre du travail illégal, dont les ¾ pour travail dissimulé, 13% pour emploi d’étrangers sans titre de travail.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 29: Rétablir l’égalité d’accès à la justice fiche-reussite.png

23 juin 2016
TAFTA : les 4 conditions énoncées par la France, reprises par le G7

tafta.pngLes négociations de grands accords commerciaux doivent se poursuivre.
La France a néanmoins fait reconnaitre par les dirigeants du G7 qu’il ne pourra pas y avoir de TTIP (TAFTA) si 4 conditions ne sont pas réunies.

Il ne pourra pas y avoir d'accord :
s’il n’y a pas réciprocité pour l’accès aux marchés publics ;
s’il n’y a pas de transparence, ce qui est la condition même pour que les peuples soient informés de ce qui les concerne ;
s’il n’y a pas une reconnaissance de l’indication géographique des produits, cela concerne essentiellement l’agriculture ;
s’il n’y a pas la reconnaissance de la propriété intellectuelle, cela concerne les industries culturelles.

Il n’y aura d’accord avec les Etats-Unis, concernant l’Union européenne, que si ces 4 conditions sont pleinement et strictement respectées, ce qui oblige les Etats-Unis à aller beaucoup plus loin qu’ils ne veulent.
Un tel accord doit être ambitieux, complet, d’un haut niveau de qualité et mutuellement bénéfique.

lisere-web.png
Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 28: Ouvrir l’apprentissage aux jeunes des quartiers populaires

fiche-reussite.png

22 juin 2016
La santé, une préoccupation pour tous : un débat très suivi à Pithiviers.

Dans le cadre des Cahiers de la Présidentielle, la Fédération du Loiret du Parti Socialiste a organisé une réunion débat sur le thème de la Santé le jeudi 9 juin au cinéma « Le mail » à Pithiviers.

T._Stromboni-portrait.jpgPlus de 90 personnes dont beaucoup exerçant une activité professionnelle dans le domaine de la santé ont été accueillis par Thierry Stromboni, secrétaire de la section du Pithiverais.

Philippe Froment, responsable de l’animation fédérale, a ensuite présenté la démarche des « Cahiers de la Présidentielle » et ses objectifs.



La soirée s’est continuée par la projection du film « Médecin de campagne » qui évoqua de façon très réaliste l’exercice de la médecine générale en milieu rural et la problématique de la désertification médicale.



G.Kounovski.jpgGhislaine Kounowski, secrétaire fédérale Santé et Europe, a ensuite introduit le débat par un rappel des principales actions engagées par Marisol Touraine, Ministre de la Santé, pour moderniser et rendre plus égalitaire notre système de santé : la loi de santé promulguée début 2016 pour renforcer la prévention, mieux soigner en proximité et renforcer les droits et la sécurité des patients, les deux Pactes territoire santé pour faire reculer les déserts médicaux en France.

Nos deux parlementaires, Jean Pierre Sueur, sénateur, et Valérie Corre, députée, ainsi qu'Anne Leclercq, vice présidente à la région Centre Val de Loire, déléguée aux formations sanitaires et à la Santé, ont répondu aux différentes questions posées lors de ce débat sur la Santé.
Beaucoup de questions ont porté sur les déserts médicaux, la problématique de la liberté d’installation des médecins et le devenir incertain de la maternité de Pithiviers.
Les échanges furent riches et fructueux.



public.JPG%%



Nous avons renouvelé notre soutien inconditionnel à la continuité de l’activité de la maternité à Pithiviers.



Nous remercions beaucoup les sections du Pithiverais et du Malesherbois pour leur accueil chaleureux ainsi que Marie Thérèse Bonneau pour ses délicieux Pithiviers.

Article_Courrier_du_Loiret_Debat_Pithiviers_9-6-16.jpg

Lire l'article paru dans La République du Centre.

lisere-web.png Lire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 27: Une nouvelle ambition pour l’aide au développement

fiche-reussite.png

21 juin 2016
30 juin : soirée-débat puis dîner républicain à Montargis

InvitationMontargis-30_juin.png

lisere-web.pngLire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 26: Plus de justice fiscale

fiche-reussite.png

20 juin 2016
Lundi 20 juin à 19h30 à la médiathèque d'Orléans : soirée-débat "territoires zéro chômeur"

InvitationOrleansZeroChomeur-droite.pngUn chômeur "coûte" entre 15 et 17 000 euros par an à l’État. Or un Smic représente entre 22 000 et 25 000 euros.
Dès lors, pour l'association ATD Quart-Monde, le raisonnement est simple mais le pari est audacieux : utiliser l'argent destiné aux chômeurs (revenu de solidarité active (RSA), financement des structures d'accompagnement) pour créer des emplois en CDI.
Ainsi, les quelques milliers d'euros de différence seraient alors compensés par la richesse issue du travail de ces personnes dans les entreprises créées.

Après une tentative d'expérimentation, ATD Quart-Monde se heurte à des difficultés surmontables par l'intermédiaire d'une loi qui a été promulguée le 29 février 2016.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pour en savoir encore davantage, participez à la soirée-débat !

lisere-web.pngLire par ailleurs :
Fiche de la réussite n° 25: Lutter contre la vie chère

fiche-reussite.png

Fédération du Parti Socialiste du Loiret, 48 boulevard Alexandre Martin à Orléans | 02.38.62.16.37 ou 06.84.84.66.11
Dernière mise à jour le 5 janvier 2018 | Mentions légales | Archives | Plan du site | Propulsé par Dotclear | Statistiques