2016-09-08_-_la_democratie_face_au_terrorisme-56.jpegLe président de la République participait jeudi à un colloque sur “La démocratie face au terrorisme”.

La fédération du Loiret du Parti socialiste retient de ce colloque l’engagement toujours plus affirmé du président de la République et de la majorité qui le soutient.

La démocratie triomphera du terrorisme, il n’y a aucun doute. Pour lutter contre la menace, la seule voie qui vaille, la seule qui soit efficace, c’est celle de l’Etat de droit. D’autres souhaitent un Etat d’exception, mais ce ne sont que des surenchères : non, les principes constitutionnels ne sont pas des arguties juridiques; non, la liberté n’est pas un handicap !

Face aux stigmatisations, le président de la République a répondu avec force : la laïcité n’est pas la religion d’Etat contre les religions. La laïcité, c’est avant tout un principe de neutralité qui s’impose à l’Etat, mais aussi aux citoyens.

Défendre la démocratie, c’est aussi défendre l’Etat social et notre modèle social, patrimoine commun des Français. Il est nécessaire de se battre contre l’état d’exclusion, cette course pour démanteler, assécher, et même liquider ce qui fonde la cohésion de la nation.

De nouvelles formes de radicalité politique apparaissent et ne doivent pas être sous-estimées. Ses partisans prétendant incarner le peuple contre les élites dont ils sont pourtant issus, jettent le discrédit sur la démocratie elle-même.

Le moment venu, les Français auront à décider de leur avenir. Il existe un danger : celui d’une France qui se replie. A l’inverse, il y a la cohésion nationale, l’idée de porter un projet collectif.

Le président de la République ne laissera pas la France être abimée, réduite, voir ses libertés remises en cause.

Communiqué du 13 septembre 2016
photo : Fondation Jean Jaurès