pollution.jpg

La pollution de l’air est un enjeu majeur de santé publique : plus de 42000 décès sont dus à cette pollution chaque année.
 
La fédération du Loiret du Parti socialiste se félicite que le gouvernement ait pris des mesures contre ce fléau, en visant 4 objectifs :
- protéger la santé de nos concitoyens en favorisant les modes de transports alternatifs
- encourager l’achat de voitures électriques et développer sur le territoire les bornes de recharge
- adopter des objectifs nationaux en matière de réduction des émissions de polluants atmosphériques pour 2020, 2025, et 2030
- atteindre 50% de véhicules électriques dans le parc automobile de l’Etat
 
Pour cela, 6 mesures phares ont été mises en place ces 3 dernières années :
- la création de “zones à circulation restreinte” dans les villes
- l’expérimentation des certificats de qualité de l’air qui permettent de classer les véhicules selon leur niveau de pollution
- la mise en œuvre d’une indemnité kilométrique vélo fixée à 25 centimes par kilomètre
- le rattrapage de la fiscalité entre l’essence et le diesel
- la majoration du bonus écologique, jusqu’à 10 000 euros, pour l’achat de véhicules à faible émission
- le crédit d’impôt à hauteur de 30% pour les particuliers qui installent une borne de recharge électrique
 
Au delà de l’aspect de santé publique, le développement des véhicules propres devrait générer en France une activité économique de 15 milliards d’euros à l’horizon 2030.

(communiqué du 7 octobre 2016)