RefondationVisuel3.png

Le Parti Socialiste du Loiret rejette et dénonce le choix de la majorité d'Emmanuel Macron dans son projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2018 de réduire la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje). 
La volonté affichée de réduction absolue des dépenses au détriment des familles y compris les plus précaires est contraire à notre ambition de solidarité et de justice sociale.

Cette décision de réduction de la Paje aboutira, selon l'Union Nationale des Associations Familiales, à ce qu'une majorité des familles perde "entre 250 et 500 euros sur trois ans et par enfant", et que 10% des familles ne la toucheraient plus. L’augmentation en parallèle du Complément Mode de Garde pour environ 78 000  familles monoparentales, y compris les plus aisées, est une mesure en trompe l’œil qui cache mal un désengagement qui touchera  près d’1,5 million de familles parmi lesquelles les plus précaires. 40 millions en plus pour les familles monoparentales ne peuvent justifier une baisse de 500 millions pour 1,5 million de familles les plus modestes.

La réduction des dépenses de l'Etat est une nécessité pour pérenniser une politique d'accompagnement et d'autonomisation des citoyens, c'était l'ambition des socialistes entre 2012 et 2017, néanmoins cela ne doit pas conduire à une attaque contre les plus fragiles. Pour le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2018 il est encore temps de changer le sens de marche !

Communiqué du 13 novembre 2017