RefondationVisuel4.png

Le Parti Socialiste, dans l’intérêt des élèves, souhaite le maintien des 9 demi-journées de classe.

En 2010, avec la semaine de quatre jours, les écoliers français avaient le nombre de jours d'école le plus faible des 34 pays de l'OCDE : 144 jours, contre 187 jours en moyenne. Mais leurs journées étaient plus longues et plus chargées.

Le retour à la semaine de 4,5 jours avait été réclamé par la conférence nationale sur les rythmes organisée sous la droite, par un rapport parlementaire approuvé par l'UMP d’alors, par les syndicats d'enseignants, par les parents d'élèves, par l'Académie de médecine, par les chronobiologistes puis, en 2012, par la concertation pour la refondation pour l'école organisée par la gauche. 

Et pourtant, aujourd’hui se repose la question du retour à 4 jours de classe : impossible d’exonérer notre incapacité à déplacer le débat sur l’intérêt des élèves ; il a, pendant 5 ans, été plus question des activités organisées par les mairies hors temps scolaire que du temps d’école !
Aujourd’hui encore, c’est bien pour favoriser la réussite des élèves que le Parti socialiste demande le maintien des 4,5 jours de classe, des 5 matinées d’apprentissage.

Communiqué du 20 novembre 2017