Fédération du Parti Socialiste du Loiret
 

27 mai 2014
Analyse des résultats des élections européennes

Resultats-Loiret.jpgLes résultats des élections européennes donnent dans les faits une majorité à la droite européenne, qui sera obligée de trouver une compromis avec notre formation. Au plan européen nous avons échoué de peu à bousculer l'équilibre en faveur d'une politique de relance et de renforcement de l'Europe qu'aurait menée Martin Schultz. L'occasion manquée est tragique. La gouvernance de plus en plus rejetée peut continuer comme avant l'élection. En France, comme dans une plus petite mesure dans d'autres pays, le vote de rejet de droite, anti fédéraliste ou xénophobe, a explosé.


Que se passe-t-il en France?

Le Front National ne fait plus peur. J'y vois trois raisons:

  • les partis de gouvernement sont de plus en plus contestables et contestés. De Cahuzac à Morelle nous avons troublé l'opinion. Le feuilleton de l'UMP devrait me réjouir. Il m'attriste.
  • les digues que la droite ont enlevées les unes après les autres rendent crédibles les mots du FN. Les paroles démagogiques du Président Sarkozy en son temps, les arguments actuels de l'UMP mettant le PS au même niveau que l'UMP ont eu dans l'opinion un effet délétère,
  • la distance qui nous sépare de la deuxième guerre mondiale la rend de moins en moins présente dans les esprits. La xénophobie a toujours existé, même après guerre. Par contre l'innommable que les Européens ont vu et connu pendant les années 40 ont rendu insupportables les propos de haine pendant des décennies. Cette période s'éloigne, les tabous disparaissent.

(Lire la suite)

13 juin 2013
Les socialistes du Loiret mobilisés pour l'Europe

Communiqué de la Fédération du Loiret du Parti socialiste
Le 13 juin 2013


Depuis plusieurs semaines, les socialistes du Loiret se sont mobilisés pour débattre de l'avenir de l'Europe, en préparation des élections européennes de l'an prochain. Entre le 30 avril et le 5 juin, les 27 sections socialistes du département ont débattu du texte élaboré par 5 groupes de travail thématiques nationaux.


Le samedi 25 mai, à Châteauneuf-sur-Loire, les "ateliers du changement" ont rassemblé les militants autour des thèmes : L'Europe démocratique et politique, L'Europe de la croissance, de l'emploi et des projets, l'Europe dans le monde, l'Europe sociale et du progrès des droits.

Le lundi 3 juin, à St Jean de Braye, les socialistes se sont retrouvés autour d'Henri Weber, député européen (PS) de la circonscription, et de Karine Gloanec-Maurin, vice-présidente de la Région Centre chargée de l'Europe, pour débattre sur le thème "L'Europe de demain, l'Europe des citoyens".

Le samedi 8 juin, à Orléans, les délégués des sections socialistes, représentant tout le département, ont débattu et adopté des amendements rédigés dans le Loiret, afin d'améliorer le texte national. Ces amendements traitent des points suivants :
• l'amélioration de l'intégration des migrants
• la négociation avec les partis européens progressistes
• la cohérence entre la commission et la majorité du Parlement européen
• un programme d'échanges universitaires avec les pays du Maghreb
• le soutien des peuples en lutte pour les droits à vivre dignement
• le mandat unique européen

Trois délégués départementaux représenteront le Loiret à la Convention Nationale qui a lieu ce dimanche 16 juin à Paris (Mutualité).

Olivier Frézot
Premier secrétaire fédéral

29 mai 2013
Atelier du changement : les fiches "Europe"

A l'occasion du dernbier Atelier du changement, consacré à l'Europe, des fiches de synthèse sur l'organisation de l'Union Européenne et les enjeux des politiques Européennes ont été rédigées :

4 juin 2010
Henri Weber à Jargeau pour un bilan d'étape de son mandat

Mardi 1er Juin, Henri Weber est venu à Jargeau à la rencontre des militants Socialistes, un an après son élection, pour un bilan d'étape. Le thème de la rencontre était évidemment le rôle de l'Union Européenne face à la crise, et la position des Socialistes Européens... De nombreuses questions lui ont été posées : sur la cohérence du groupe du Parti Socialiste Européen, alors que des gouvernements Socialistes appliquent les plans de rigueur les plus sévères, sur la définition de la croissance par l'Union Européenne, sur l'Euro, sur les élargissements futurs... Par ailleurs, Henri Weber rend régulièrement compte de son action dans ses "Brèves d'Europe".

 

10 juin 2009
Bilan des élections européennes

A l'issue de la campagne des européennes, le score des socialistes est décevant dans le Loiret, dans notre circonscription, et dans toute la France. Nous sommes partout au coude-à-coude avec les Verts, loin derrière l'UMP. Sur notre liste du Grand Centre seul Henri Weber est élu. Nous ne pouvons que constater notre échec à mobiliser les électeurs, localement et au niveau européen. Pour tirer les enseignements de ce scrutin, j'appelle à un grand débat fédéral collectif. 
 
Olivier Frézot
Premier secrétaire fédéral


4 juin 2009
Grand meeting régional de Saint Jean de la Ruelle

Dernier grand temps fort de la campagne des Élections Européennes, le grand meeting régional organisé hier soir à Saint Jean de la Ruelle a permis à Henri Weber, Cécile Johnatan, Karine Gloanec, Nathalie Willano, mais aussi à Olivier Frézot, Christophe Chaillou, Jean-Pierre Sueur et François Bonneau de marteler une dernière fois le message des Socialistes :
Changeons l'Europe maintenant !


(Lire la suite)

23 mai 2009
Nathalie Willano, invitée de France Bleue Orléans

Nathalie Willano, Orléanaise d'adoption et sixième de la liste socialiste pour la circonscription Centre-Auvergne-Limousin aux élections européennes était l'invitée de France Bleue Orléans ce 22 mai 2009.







20 mai 2009
Pourquoi nous voterons socialiste : des élu(e)s du Loiret s'engagent

Pour la dernière ligne droite de la campagne, la Fédération a conçu, sur proposition du Conseil fédéral, un tract dans lequel des élu(e)s du Loiret s'engagent et expliquent pourquoi ils voteront socialiste le 7 juin. Tiré à 30.000 exemplaires, ce tract sera disponible au siège de la Fédération dès lundi 25 mai.

17 mai 2009
Droit de réponse sur le sondage Opinionway publié dans le Figaro du 13 mai 2009


22 avril 2009
La caravane du MJS

La campagne MJS dans la circonscription Centre-Auvergne-Limousin a commencé lundi dernier à Tours.


Mardi, nos jeunes camarades, sont allés à Vierzon et Loches rencontrer la population mais plus spécialement les jeunes. Hier et aujourd’hui, ils passent au festival de Bourges.
 

Ils arriveront dans le Loiret rapidement :

Vendredi matin : à Gien à 9h30 à l’Intermarché aux Montoires et à 10h45 à la Maison de Quartier des Champs de la ville.

Vendredi après-midi : à Orléans à 14h Rue de la République pour un tractage

Samedi matin : à Orléans à 9h30 tractage sur le marché du quai du Roi et à 11h café-débat au Grand Martroi, Place du Martroi.

 

Des militants de la section du pays giennois accompagneront les jeunes socialistes à la rencontre de la population. Je vous invite donc à vous mobiliser autour de l'initiative de la caravane du MJS, ce vendredi et ce samedi, à Gien et à Orléans.

 

Tatiana Blanc

Secrétaire Fédérale à l'Europe

Suivre la caravane sur facebook jour après jour

18 avril 2009
Vincent Peillon à Chécy

A Chécy, ce vendredi 17 Avril, et devant environ 120 personnes, Vincent Peillon, porte-parole national du Parti Socialiste pour les élections européennes est venu réaffirmer avec force l'importance et les enjeux du scrutin. Voter le 7 juin pour les listes Socialistes c'est non seulement Changer l'Europe, mais aussi mettre la droite française et Nicolas Sarkozy devant leurs contradictions.

Changer l'Europe ? Oui, car jamais au Parlement européen, la Gauche n'a été majoritaire. Vincent Peillon a rappelé qu'il n'y aura "qu'un seul tour" et que seules les listes recueillant 5% des voix seront représentées. Pour porter haut les valeurs et les idées de la Gauche à Bruxelles et à Strasbourg il n'y a qu'un moyen : voter massivement pour les listes Socialistes. Il a rappelé que la Gauche n'avait pas à rougir de son parcours historique, qu'elle avait fait avancer la France bien plus que la Droite en n'ayant pourtant gouverné que peu de temps... Les Socialistes français s'inscrivent avec fierté aux côté des Socialistes européens en portant le Manifesto, leurs engagements communs pour une Europe plus sociale, plus écologique et plus solidaire.

Le député Européen a rappelé combien les déclarations d'intention de Nicolas Sarkozy et de la majorité UMP étaient en contradiction avec la politique qu'ils soutiennent réellement au Parlement Européen, avec la Droite européenne. Dérégulation du temps de travail, libéralisation, casse des services publics, limitation inflexible du budget, faiblesse devant les lobbies de la chimie... Voilà le vrai bilan de la Droite européenne, voilà le vrai bilan des députés UMP élus en 2004. Vincent Peillon a donc appelé à sanctionner ce bilan, ces contradictions et ces mensonges et à ne pas en plus apporter un "quitus à la politique de Nicolas Sarkozy depuis 2007".

Les nombreuses questions de la salle lui ont aussi permis d'aborder le salaire minimum européen souhaité par les Socialistes européens, la politique industrielle et la relance européenne ou encore la question de l'intégration de la Turquie.

Accompagné de Cécile Johnatan (2e de liste), de Karine Gloanec-Maurin (4e), de Nathalie Wilano (6e) et des membres du Bureau fédéral, Vincent Peillon avait auparavant donné une conférence de presse. La République du Centre consacre un article dans son édition d'aujourd'hui.

31 mars 2009
Les élections européennes

Lire l'analyse du groupe Socialiste du Sénat sur les élections Européennes. 

31 mars 2009
Henri Wéber fait étape à Orléans

Henri WEBER, tête de liste aux élections européennes dans notre région, a tenu une conférence de presse, vendredi dernier 27 mars à Orléans, en présence des membres du Bureau Fédéral, de plusieurs élus et militants. Retrouvez en ligne la campagne du Parti Socialiste pour Changer l'Europe !

Olivier Frézot, Premier secrétaire fédéral, Henri Weber, tête de liste, Nathalie Willano, suppléante, Tatiana Blanc, Secrétaire fédérale à l'Europe

6 mars 2009
Conférence-débat à Orléans la Source

La section d'Orléans la Source organise le vendredi 13 mars, à partir de 20h15 au Novotel de La Source (suivre la N20, direction La Ferté) une conférence-débat sur le thème :

Europe de Droite, Europe de Gauche: Quelles différences?

(ou le véritable enjeu des élections européennes)

Le débat sera animé par un grand témoin, expert et indépendant : Marjorie JOUEN

 Afin d'introduire le débat, Marjorie Jouen présentera:

- les évolutions récentes des différentes instances européennes: le Parlement, la Commission Européenne et le Conseil des Ministres,

- le rôle particulier du député européen,

- l'influence relative actuelle des représentants de la France.

(Tous les militants et sympathisants intéressés par ce débat seront les bienvenus dans la limite des places disponibles.)

20 février 2009
Fiche : le Parlement Européen

Seule institution de l'Union européenne élue directement par les citoyens, le Parlement européen (PE) est composé de députés, qui exercent trois pouvoirs : législatif, budgétaire et contrôle politique des autres institutions européennes. Le Parlement européen représente les 492 millions d'habitants des 27 Etats membres de l'Union européenne (UE). Le Parlement, en tant qu’institution représentative des citoyens européens, constitue l'un des fondements démocratiques principaux de l’UE. Il siège en session plénière quatre jours par mois à Strasbourg.

L'INSTITUTION

  • COMPOSITION : Le Parlement est donc composé de 785 membres.
  • MISSIONS :

1. contribue à l'élaboration de la législation européenne et au bon fonctionnement de l'UE aux côtés de la Commission européenne et du Conseil de l'Union européenne.
2. fait évoluer la réflexion sur des problèmes de société et, au travers de ses résolutions, exerce un rôle d'impulsion politique.
3. participe à l'élaboration des actes législatifs communautaires à des degrés divers.
4. dispose d'un pouvoir budgétaire.
5. dispose de plusieurs instruments de contrôle, qui reflètent ses liens avec les autres institutions européennes.

SES RAPPORTS AVEC LES AUTRES INSTITUTIONS

  • AVEC LA COMMISSION 

1. donne son approbation à la nomination du président de la Commission européenne et des commissaires;
2. peut renverser la commission (vote d’une motion de censure au 2/3 des voix);
3. détient un pouvoir d'initiative (soumettre une proposition au Conseil).

  • AVEC LE CONSEIL

Le traité de Lisbonne renforce le rôle du Parlement européen au sein du triangle institutionnel. Dans le traité actuel, le Parlement n'intervient que lorsque le Conseil a fait son choix, et possède donc un pouvoir d'influence limité, sauf à déclencher une crise institutionnelle en refusant son approbation.

Le site du Parlement Européen

Informations complémentaires dans le guide des institutions européennes

24 janvier 2009
Manifesto des Socialistes Européens

Les 1er et 2 décembre, les 27 représentants des partis socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes de toute l'Europe ont adopté à Madrid leur programme commun pour les élections européennes de juin 2009, le Manifesto.

Cliquez-ici pour lire le Manifesto